Business Game Odoo

Comment attirer et recruter les jeunes diplômés ?

Le marché du travail et le recrutement tels qu’on les connaissait ont été fortement impactés par la crise du COVID-19. 

Les job fairs c’est la manière la plus classique d’interpeller des étudiants et jeunes diplômés à la recherche d’un premier emploi. Et si ça reste un élément incontournable d’une stratégie de recrutement, ce n’est pas suffisant selon nous. 

Les Universités, Hautes Ecoles et Centres de formation ont commencé à proposer des job fairs en ligne. Ce nouveau format nous a poussées à revoir nos codes afin de continuer à sortir du lot. Mais nous devons sans cesse user de créativité et d’innovation pour attirer les candidats.

Nous avons donc mis en place des workshop & conférences, des visites de nos locaux, des jobs fairs, des Business Game mais aussi découvert de nouvelles technologies telles que le Metaverse. Surprenant et amusant !

Cette révolution dans le recrutement et la pénurie frappant nos profils nous ont fait évoluer : nous allons vous expliquer comment !

I – L’importance des partenariats avec les écoles 

Comme expliqué dans notre premier article Tribes, “Comment recruter 400 talents par an ?”, pour pouvoir tenir la cadence, on doit toucher les candidats là où ils se trouvent et de manière pertinente et adaptée. Chez Odoo, on va les chercher à la source : à l’école, dans les Universités, les Ecoles supérieures ou encore les Centres de formation.

Le contact direct reste, selon nous, un des moyens les plus efficaces pour recruter des talents. L’une de nos stratégies repose donc sur la volonté d’intensifier et de diversifier notre présence dans l’enseignement supérieur par rapport à 2021. 

Pour remplir cette mission, nous avons engagé Laura, qui a rejoint notre équipe en tant que Campus Coordinator. C’est notre nouvelle arme secrète. Ancienne commerciale chez Odoo, elle négocie ardemment nos contrats et développe un tout nouveau catalogue d’activités (workshops, talks, événements …) à destination des jeunes talents et plus particulièrement des étudiants. Elle gère aussi toute la logistique des jobs fairs et événements auxquels on participe.

Sa stratégie se construit autour de 4 axes : 

1. Les workshops et conférences 

Nous essayons d’être en contact direct avec les enseignants et d’intensifier notre présence dans les classes et auditoires. Nous personnalisons et adaptons le sujet en fonction de chaque cours et en fonction des besoins du professeur dans le but d’être le plus pertinent possible, et ce, de manière totalement gratuite. 

Ces talks et conférences sont donnés par nos employés (consultants, développeurs ou commerciaux) qui ont l’expérience client et/ou produit. Il s’agit pour les étudiants d’une véritable opportunité de découvrir concrètement un logiciel de gestion et ses enjeux quotidiens. L’idée est bien sûr d’éveiller leur curiosité sur Odoo et plus spécifiquement sur le produit. 

2. In-House Visit

Une fois par an, pour chaque établissement, nous invitons les étudiants à visiter nos bureaux. Nous sommes convaincus que cela permet de démystifier le monde du travail

Ces visites sont généralement sur base volontaire. Elles augmentent considérablement le taux d’engagement des étudiants par rapport à notre entreprise ; elles rendent notre culture d’entreprise et nos fonctions plus concrètes dans l’esprit des futurs travailleurs ; et donnent un aperçu de ce à quoi leur avenir chez nous peut ressembler. 

3. Job Fair

Tous les campus européens organisent des job fairs / career day dans le but de créer un espace de rencontre entre les entreprises et les étudiants. Sur l’année scolaire 2021-2022 nous avons participé à 75 jobs fairs, partout en Europe, réparties principalement sur Février/Mars et Octobre/Novembre. En 2022-2023, même si on développe d’autres activités, on va continuer les job fairs. Comme on le disait plus haut, elles restent pertinentes. C’est le premier repère des étudiants à la recherche d’un premier emploi. 

employé job fair odoo
Employés job fair à Dusseldorf

4. Les Business Game  

Nous utilisons les données collectées dans les CV books ou lors des événements pour contacter et inviter personnellement les étudiants à des activités qu’on organise principalement “in-house”: par exemple un Hackathon, un Business Games, un Escape Game, et plusieurs AperOdoos (afterwork). Ce genre d’actions a pour objectif de promouvoir notre culture d’entreprise sous un autre angle.

Ces 4 axes d’activités sont complémentaires et nous permettent de toucher les étudiants de façon optimale.

Pour compléter cette stratégie, nous avons décidé de proposer du sur-mesure à chacune de nos écoles partenaires. 

En outre, au-delà des workshops et conférences (voir axe 1) qu’on organise tout au long de l’année, une première apparition dès le début de l’année dans un cours “obligatoire” permet de toucher un grand nombre d’étudiants en une fois et d’établir un premier contact. Grâce à cela, nous constatons que les étudiants se dirigent plus naturellement à notre stand en job fair, puisqu’ils ont déjà eu un premier aperçu d’Odoo.

L’éducation, ancrée dans l’ADN Odoo

Nous travaillons en étroite collaboration avec l’équipe Marketing Education pour proposer notre Scale-up Business Game. Nous offrons également des accès à notre plateforme d’e-learning aux professeurs et aux étudiants. 

Nouveauté cette année : le LabOdoo, un camion qui sillonnera les écoles belges toute l’année pour leur faire découvrir Odoo. Il va permettre d’aller directement à la rencontre des étudiants et “simuler la gestion d’entreprise” au travers des différents départements d’une entreprise (comptabilité, ressources humaines, gestion des stocks,…).

Convaincre par l’apprentissage, c’est une recette qui semble porter ses fruits, puisque chez Odoo 56,69 % des nouvelles recrues 2021 sont des jeunes diplômés. Et s’ils ne viennent pas directement en sortant de leurs études, certains se dirigent vers nous après une première expérience. Et s’ils ont déjà touché à Odoo pendant leurs études, c’est win-win

II – Notre expérience des jobs fairs 2.0.

Je suis heureuse que les événements reprennent enfin en présentiel car les jobs fairs en ligne manquaient cruellement d’interaction et de contact humain. 

En outre, il a fallu dompter les différentes plateformes online proposées par nos partenaires académiques. Certaines étaient moins bien construites que d’autres, voire de réels casse-têtes à configurer ou à utiliser. 

Comme vous l’avez compris, l’équipe de recrutement chez Odoo possède désormais une forte expérience dans le domaine des jobs fairs et je pensais personnellement avoir déjà tout vu. Mais…

Début 2022, un ancien étudiant de l’ULB, nous a proposé de participer à une Metaverse Job Fair”, coordonnée par la société qu’il a lancée. 

Une première pour nous, mais on décide de se lancer avec ma collègue Charline. Nous créons nos avatars, et nous nous prêtons au jeu. Les participants pouvaient se balader sur les différents stands virtuels et venir échanger avec nous. Ils pouvaient aussi rejoindre des salles de présentation ou réserver une session one-to-one avec un·e recruteur·euse.

job fair metaverse
Charline et moi-même lors de la Metaverse Jobfair organisée par l’ULB.


Verdict ? L’aspect ludique du jeu et de l’univers virtuel nous ont rapidement séduits. Ça apporte du fun et de la légèreté et ramène de l’interaction, là où les événements online en manquent souvent cruellement. De plus, la formule se prête bien pour le recrutement de certains profils techniques, plus à l’aise et habitués avec ce genre de plateformes.

Petit bonus : La plateforme proposait une salle gaming pour se détendre entre deux entretiens. On s’est laissé tenter par une partie de Mario Kart (j’ai laissé gagner Charline, bien sûr…). 

Quoi, comment et pour quel budget ?

On vous a envoyé du rêve dans cet article. Maintenant, soyons réalistes. 

Quand j’ai commencé chez Odoo en 2018, l’équipe RH était composée de 5 personnes ; dont 3 pour gérer la partie recrutement (ce qui nous permettait déjà une belle amplitude d’actions). Aujourd’hui, nous sommes 18 ; dont la moitié en recrutement. 

Je suis bien consciente que chacun grandit à la hauteur de ses moyens et que pour mettre en place de tels projets et soutenir une telle ambition, il faut des ressources humaines et matérielles suffisantes.

Voici donc quelques conseils qui peuvent s’appliquer à toute taille d’entreprise :

1. Dépenser son budget intelligemment

Ne misez pas tout sur le même cheval : essayez différentes choses. Tant que vous prenez bien le temps d’analyser le retour sur investissement après coup (à l’aide d’enquêtes ou d’un ATS par exemple). Ensuite, adaptez le budget alloué aux projets qui vous ont donné les meilleurs retours. C’est en tout cas comme ça qu’on fonctionne chez Odoo, on tente. Et parfois, on se plante. Mais sans s’être lancé, impossible de savoir si une action vaut la peine ou non. On apprend de nos erreurs ; et on fait preuve de bon sens.

2. Oser la négociation 

S’il y a bien un art que Laura (notre Campus Coordinator) maîtrise, c’est la négociation.

N’hésitez pas à négocier les prix et les conditions du partenariat, l’idée est qu’il soit gagnant-gagnant. On apporte un contenu et une expérience intéressante à l’école et aux étudiants, et eux nous apportent une belle visibilité auprès des futures potentielles recrues. 

3. L’organisation 

C’est la clé. En multipliant vos événements, vous allez multiplier vos points de contacts, augmenter votre temps sur la route et découvrir les joies des semaines de rush à parcourir toute la Belgique pour être présent sur un tas de Jobs fairs et événements de recrutement. Nous vous conseillons donc de faire preuve de rigueur et d’organiser vos semaines bien en avance, de choisir du matériel facile à transporter, d’anticiper les soucis de parking et de prévoir des plans B (voire C et D). 

4. Être réaliste 

Il ne faut pas être trop gourmand dès le début. Il nous est arrivé de faire l’erreur de nous inscrire à trop d’événements à la fois et de se retrouver avec une charge de travail très compliquée à gérer. Prenez le temps de bien choisir vos partenaires et de revoir vos partenariats chaque année (grâce à l’analyse ROI).

5. Avoir une équipe multidisciplinaire

Afin de pouvoir jongler entre ces différents axes, il me semble primordial d’avoir une équipe capable d’agir sur différents fronts (par exemple : du screening CV, à l’entretien, en passant par la création de contenu réseaux sociaux et en terminant par l’analyse de statistiques). Comment ? En formant vos recruteur·euses. Ne sous-estimez pas la valeur ajoutée des compétences internes de votre équipe. 

6. Sortir des sentiers battus

Comme vous le voyez, notre panel d’actions est très varié. On continue d’être présents sur les événements “classiques”, mais on explore aussi d’autres pistes plus originales. Odoo est par exemple la première société à avoir sponsorisé les gobelets réutilisables des soirées étudiantes. Pour la promotion d’un AperOdoo, on a également distribué les flyers à la casa (ndlr : lieu de soirée étudiant) à Louvain-la-Neuve. Le monde des possibles est ouvert à vous. N’ayez pas peur d’essayer de nouvelles choses.

******

Ne vous cantonnez pas à vos analyses de marché et statistiques pour savoir quel événement ou quelle école serait le meilleur investissement, fiez-vous plutôt à votre bon sens et votre expérience. Et surtout, OSEZ, n’ayez pas peur d’essayer et de vous différencier pour sortir du lot.

You May Also Like