Stratégie de contenu

Les 12 commandements pour hacker sa stratégie de contenu Marketing

”La création de contenu dans une stratégie, aussi digitale soit-elle, c’est clairement le nerf de la guerre.”

Elon Musk

Cette fausse citation d’Elon oublie de souligner un point crucial : la création de contenu c’est également chronophage.

À travers ces quelques lignes, je vais vous partager la méthode ultime pour hacker sa stratégie de contenu… en utilisant la matière grise des autres. 😏

Je vous rassure tout de suite : loin de moi l’idée de vous endormir avec des théories vaseuses. Le plus simple pour illustrer mes propos, restera de me baser sur des exemples concrets, actionnables. Vous n’aurez plus qu’à les copier 😉

En premier exemple, j’avoue que c’est très tentant de parler de soi. Je vais tenter de mettre mon énorme ego d’entrepreneur de côté pour citer Behind the Skills dans un deuxième temps.

Oups, trop tard.

En réalité, il y a un premier exemple flagrant. Tellement flagrant qu’il est actuellement sous vos yeux. Je parle bien de Follow Tribes. Vous l’avez ? Prenez le blog de votre entreprise. Je parle bien de ce blog sur lequel vous n’allez quasiment jamais mais que votre entreprise s’obstine à développer parce que le SEO, c’est l’eldorado. Maintenant, imaginez que ce blog, soit alimenté par les experts de votre secteur d’activité. Le tout gratuitement ! Pourquoi ? Parce que beaucoup d’experts métiers aiment l’idée de briller ou du moins, de partager leur savoir-faire. Qui plus est dans un monde où le personal branding à un fort impact sur son business.

Attention, loin de moi l’idée de jeter la pierre sur Tribes ! Je ne serais pas là autrement. D’ailleurs, c’est un peu ce qu’on met en place chez Behind the Skills, car sans les 57 experts interviewés à ce jour, on aurait clairement été limitées dans la qualité des contenus proposés !

D’ailleurs c’est grâce à eux que je peux vous proposer 11 commandements pour hacker votre stratégie en marketing de contenu, en hommage à un de mes philosophes préférés : Michaël Youn

Commandement 1 : avant d’écrire ton audience, tu comprendras

(Je me prends vraiment pour Maitre Yoda là ?!)

C’es simple : on commence avec une méthode de création de contenu pour gagner 1500 utilisateurs… en 3 mois !

L’avantage pour ça, c’est que tu peux profiter des conseils de Caroline Mignaux pour identifier et activer ta communauté.

Son conseil ultime ? Mapper son audience pour comprendre où elle se trouve, la comprendre pour bien lui parler puis trouver le bon moyen pour créer du contenu efficacement.

Après avoir mappé son audience avec un outil tel que Sparktoro, elle nous montre comment interagir avec son audience pour enfin créer le contenu adéquat et amplifier son message.

Toujours dans la même veine, je me dois de vous parler de Nina Ramen qui maîtrise à la perfection l’art du Copywriting.

Ce que j’adore dans l’approche de Nina, c’est qu’elle parle essentiellement de la phase en amont de la création du contenu… Et qui constitue clairement 80% du taff !

Son conseil ultime ? Faire preuve d’une implacable rigueur !

Après avoir joué les espions sur l’internet comme disent les gros boomers, elle utilise à fond les sondages pour récolter un maximum de données puis elle affine ses résultats en réalisant des interviews personnalisées.


Commandement 2 : d’inspiration jamais tu ne manqueras

(Il faut croire que oui)

Quoi ? Tu ne connais pas le Swipe File ?! Bon, j’avoue moi non plus je ne le connaissais pas, puis j’ai rencontré Jordan Chenevier-Truchet. Grâce à lui, vous ne serez plus jamais en manque d’inspiration quand il s’agira de réfléchir à la création de contenu.

Son conseil ultime ? S’inspirer des contenus déjà disponibles et ayant fait leurs preuves.

L’étape la plus importante pour lui, c’est de trouver un Swipe File Marketing sur internet qui vous correspond ou de le créer à votre sauce grâce à un outil comme Notion.


Commandement 3 : Ta production de contenu, scaler tu dois

(Ça devient presque incompréhensible mon histoire…)

Avec la méthode de Mégane Boutelou, c’est une organisation à toute épreuve et de la productivité décuplée qui s’offre à vous. En plus, elle est experte en vannes.

Son conseil ultime ? Auto-évaluez-vous et communiquez avec vos collaborateurs !

Son approche se découpe en 4 étapes clés :

  1. Lister les éléments communs aux contenus
  2. Créer des collections
  3. Organiser sa production
  4. Puis programmer ses contenus

Commandement 4 : c’est celui qui dit que l’est (non-pardon ce n’est pas le vrai titre mais je n’ai pas pu m’en empêcher).


Commandement 4 donc : le repurposing tu prôneras

Le quoi ?

Ne me jette pas la pierre, je n’y peux rien si la Marketing Nation est bourrée d’anglicismes. Au-delà du terme, l’idée est vraiment canon : recycler un contenu existant en changeant la forme ou le canal digital de publication ou tout simplement en le complétant.

En d’autres termes, l’idée est de pousser l’utilisation d’un contenu à son paroxysme pour gagner en productivité.

Pour une bonne entrée en matière, je te recommande l’approche de Mathieu Bernard et sa pyramide de contenu LinkedIn :

Après avec produit un contenu roi, il va appliquer la méthode AIDA bien connue des copywriters pour enfin créer un échange avec les intéressés.

Le tout avec une toolbox des plus accessibles : Google Doc, Phantombuster et Prospectin (qui commence à mieux se faire connaître sur l’évolution de Waalaxy).

Bon évidemment si tu veux devenir un monstre sur LinkedIn, je t’invite à consommer les conseils de Grégoire Gambatto qui a fini le jeu depuis belle lurette.


Commandement 5 : tu webinaras (c’est de pire en pire mes commandements…)

Je vais être honnête avec toi : avant je n’y croyais pas trop au webinar. Je dois avouer que j’étais rempli de préjugés. Rien que le mot ne me revenait pas… c’est pour te dire !

Et puis j’ai interviewé Julien Dereumaux et lui pour le coup, il pense le Webinar comme un levier de conversion monstrueusement redoutable… avec les bons outils et les bonnes idées ! Ce qui fait toute la différence dans son approche, c’est qu’il va humaniser chaque étape du process pour améliorer l’expérience utilisateur. Copywriting quand tu nous tiens !

Après être rentré en connexion avec sa cible, il va tout faire pour que cette cible participe au webinar sans oublier de mettre en place un emailing automation pour garder le lien. Sa triplette ? Livestorm, ActivCampaign et Prospectin (Waalaxy vous m’avez compris ;))

Je vous laisse profiter :


Commandement 6 : l’acronyme SEO tu dompteras

Le SEO c’est sans doute le sujet Marketing qui a fait couler le plus d’encre. On y va ? On n’y va pas ? C’est trop coûteux ? C’est long ? C’est complexe ? C’est une mine d’or ? Beaucoup de questions et perso… si peu de réponses. Vous l’aurez compris : les réponses je suis plutôt du genre à aller les chercher 😅

Et ça tombe bien, j’ai un super duo à vous conseiller pour une bonne entrée en matière. Si vous voulez aller plus loin sur le sujet, je vous recommande de vous balader sur Behind The Skills car on a pas mal abordé le sujet. En l’écrivant je réalise que je pourrais écrire ça après chaque commandement mais mon dieu que ce serait chiant !

Le duo SEO donc : Nicolas Delignieres et Adams Salahou. Il ne me semble pas qu’ils se connaissent mais c’est ce que je trouve magique avec notre média. Des expertises qui s’avèrent extrêmement complémentaires.

Je ne vous en dis pas plus excepté leur conseil commun qu’on pourrait résumer de la sorte : la rédaction SEO, c’est avant tout du bon sens… à condition de poser la bonne base stratégique !

En parlant d’Adams ça tombe divinement bien car j’ai vu passer un super article de son poto Maxime Blondel sur Follow Tribes qui vous partage les 20 règles du référencement Google.


Commandement 7 : dans audiovisuel il y a audio

C’est le meilleur titre que j’ai trouvé pour parler du Podcast alors que je passe mon temps à prôner la vidéo. On ne va pas se mentir : c’est quand même un contenu Marketing incroyable, le podcast. Dernièrement j’échangeais avec Benoit Dubos, star du contenu qu’on ne présente plus et heureux CEO de nos copains de Scalezia. Son podcast les Jeunes Branches se retrouvent en ce moment dans les recommandations Business d’Apple. Pourtant, il est super jeune (un an de mémoire) et il fait 100% de ses interviews… à distance !

Aussi quand on parle podcast, on pense forcément à J’ai un pote dans la Com qui cartonne sur le sujet et pour le coup, ils ont professionnalisé la démarche. Je le sais parce que j’ai eu l’opportunité d’en parler avec le fondateur Valentin Richardot et je vous laisse deviner… J’en ai profité pour filmer l’échange 😇

Bon et puis si ça ne vous suffit pas pour vous lancer, laissez-vous tenter par la vidéo de Danilo Duchenes qui nous a partagé sa vision des avantages et inconvénients du Podcast :


Commandement 8 : dans audiovisuel il y a vidéo …

(ah non pas du tout)

Je sens l’originalité de mes titres qui commence doucement à s’effondrer… Bref le sujet n’est pas là.

Tu l’auras compris chez Behind the Skills la vidéo c’est notre dada. Je suis super bien placé pour savoir que des vidéos ultras qualis, ça demande du temps et de l’investissement. Alors si tu crois en la puissance de la vidéo pour ta stratégie de contenu et que tu as du budget parce que ta boîte cartonne, envoie un message à Paul de Castelbajac de ma part stp. Il paraît qu’il a une super équipe pour créer des contenus vidéos qui sortent du lot…

Maintenant que j’ai fait de l’autopromo dissimulée, je peux aussi te parler d’un hack pour ne pas attendre d’avoir une boîte qui cartonne pour commencer à faire de la vidéo. Tu connais PlayPlay ? Et bien Guilhem et moi on connaissait mais que de nom, du coup on s’est dit qu’on allait le tester et comme par hasard… on était filmés ! (à notre insu ?)

En tout cas ça vaut le coup d’oeil pour se mettre à créer de la vidéo rapidement et à moindre coût.


Commandement 9 : ton audience tu nurtureras

Vraiment bizarre de conjuguer des anglicismes !

Un peu plus haut, je t’ai parlé de l’outil ActivCampaign. Du coup, je trouve super intéressant de te partager la vision de Caroline Bellanger qui utilise toute la puissance de l’outil pour mettre en place un Marketing Automation et de l’Emailing Nurturing de folie. (Il faut la lire doucement cette fin de phrase.

On sent son expertise en matière de workflow avec la petite cerise sur le gâteau : l’intégration Salesforce réservée aux boîtes qui gagnent beaucoup d’argent ! 😁


Commandement 10 : Twitter tu dompteras

Bon ce n’est pas vrai. Enfin je vous laisse juger… mais cette vidéo date d’un an et se retrouve pourtant en plein dans l’actualité du moment. Elon Musk si tu me lis : je t’aime en secret !


Commandement 11 : optimiser ton temps tu dois

Le contenu, ça peut vite devenir chronophage. Enfin ça devait certainement l’être avant internet. Maintenant c’est simple : il suffit d’automatiser. Je dis ça parce qu’en creusant le beau sujet qu’est le no-code, tu comprends vite que tu peux optimiser un tas de choses sans avoir de grandes connaissances techniques.

Un bon exemple, c’est ce hack d’Alexis Kovalenko pour automatiser ses miniatures YouTube en connectant un Airtable à BannerBear grâce à Zapier. Le plus simple reste à faire : créer des vidéos 😉


Commandement 12 : l’art de copywriting cagoulé tu maitriseras

Bon, il faut que je l’assume pleinement ce commandement. En même temps, je me dis : “est-ce que quelqu’un va vraiment lire cet article jusque-là ?” Si c’est le cas, je serais honoré que tu m’envoies un message pour me le prouver. Cadeau à la clé (ça sent l’impro).

Je clôture donc cet article sur une note drôle et satirique d’un homme incognito qui s’est longtemps amusé à faire ressortir les nombreux posts LinkedIn qui n’étaient que de simples copiés collés.

Quelle leçon en tirer ?

Qu’il y a une place énorme pour les créateurs de contenus à valeur ajoutée.

Alors, qu’est-ce que tu attends ? 🙂

You May Also Like