Contenu & communauté, en quoi consiste Tribes ?

Avec Savinien et Gregory, nous avons commencé à travailler sur Tribes en confinement, il y’a maintenant trois semaines. C’est un projet que nous avons lancé, « pour le plaisir », en parallèle de nos activités respectives.

Nous avons alors défini Tribes comme un média – une communauté plus précisément – permettant aux entrepreneurs et managers de start-ups de partager leurs expériences, leur bonnes pratiques et leurs conseils.

1. Une formation continue, opérationnelle et spécialisée

La tendance de la spécialisation

Tribes a pour but de centraliser un contenu de qualité, écrit non pas par des journalistes mais des opérationnels. Plus précisément, l’objectif est ainsi de réconcilier les théories et le vécu, dans des articles détaillés, respectant une ligne éditoriale la plus cohérente possible.

Gregory, Savinien et moi sommes tous les trois passionnés d’entrepreneuriat et croyons fermement en trois aspects clé de la formation : son caractère continu, son ancrage opérationnel et la nécessité d’une certaine spécialisation. Cela s’oppose – ou complète en tout cas – le concept d’écoles de commerce qui apportent une formation encore très théorique et surtout très généraliste…

Face à ce constat, nous suivons depuis plusieurs années la création de nouvelles écoles spécialisées sur des métiers de plus en plus demandés. Sur la formation de developpers, l’école 42 a sans doute été visionnaire, suivi ensuite par le Wagon. Plus récemment, les métiers de sales ont la côte et de nombreux programmes de formation accélérée ont vu le jour : IconoClass, Humind School, Rocket School…. La même dynamique touche tous les domaines en start-up, jusqu’au métier encore méconnu de Product Manager avec des spécialistes comme Thiga ou encore Noé !

L’importance de la formation continue

Toutes ces écoles répondent à une même problématique : l’évolution des formations doit suivre l’évolution des outils et méthodes de travail. On dit souvent que 80% des métiers de demain n’existent pas aujourd’hui, mais on oublie aussi que 80% des outils utilisés aujourd’hui n’existaient pas hier…

En 5 ans d’école, je n’ai jamais utilisé de CRM ni d’outil de relation client ; on ne m’a pas formé – ou du moins pas assez selon moi – aux méthodes de vente ou aux étapes de développement d’un produit Tech. Il ne s’agit pas ici de critiquer ce que l’on apprend en école de commerce, formation qui me sert d’ailleurs encore quotidiennement. Cependant, il me parait indispensable de compléter cette formation tout au long de sa carrière professionnelle.

2. Tribes, un positionnement spécifique

Il existe aujourd’hui de nombreux médias Tech / start-up en France et l’objectif de Tribes n’est pas juste d’en créer un de plus ! Nous avons donc essayé de définir plus précisément les trois composantes de Tribes pour préciser notre vision : ses contributeurs, son contenu, son lectorat.

Des contributeurs opérationnels

Sur la question des contributeurs, comme nous le disions, nous cherchons principalement des opérationnels. L’objectif est de réunir des managers de start-ups de plus de 20 collaborateurs qui ont des choses à raconter. Nous cherchons des entrepreneurs qui aiment partager leurs connaissances et leurs expériences et surtout sont ouverts à l’échange !

Des contenus de fonds

Sur la question du contenu, Tribes se positionne comme un média de « stock » et non comme un média de « flux ». Plus spécifiquement, il s’agit de créer un média de fonds et non d’actualités et de publier ainsi des articles qui auront toujours un intérêt pour nos lecteurs dans 6 mois. Ainsi, les articles de Tribes n’auront pas pour but de vous informer des récentes levées de fonds, ni de vous présenter la prochaine licorne ou encore les 100 start-ups à suivre en 2020. Même si ces sujets nous intéressent – étant aussi des lecteurs de ce type de médias – nous pensons qu’il existe assez de contenus de “flux” dans l’univers start-up.

Les sujets vont donc toucher à des problématiques opérationnelles comme la démo produit, les variables en sales, la définition de la roadmap, les critères de choix de vos cabinets de recrutement ou encore la structuration d’un CRM sales B2B.

Un lectorat d’acteurs de l’entrepreneuriat

Enfin, la question du lectorat est aussi très importante. Nous espérons sincèrement que nos premiers lecteurs seront d’abord nos contributeurs : c’est tout le principe de communauté que nous souhaitons mettre en place.

En définissant nos personas, il est aussi ressorti que nous ne souhaitions pas créer un média pour tous les « passionnés d’entrepreneuriat ». En effet, nous cherchons plutôt à nous adresser aux « acteurs de l’entrepreneuriat ». Il s’agit pour nous des opérationnels / managers en start-up qui se posent quotidiennement des questions pratiques et qui n’y trouvent pas toujours de réponse.

Sans pour autant vouloir faire un média « d’initiés » nous prenons le parti de valoriser les articles « techniques » de nos contributeurs. Nous souhaitons en effet éviter de survoler des sujets pour lesquels toute la valeur se cache dans les détails.

3. Développer du contenu par et pour la communauté

La relation entre communauté et contenu

J’ai rencontré Gregory pour la première fois il y’a quelques mois, après avoir écouté un de ses podcasts sur la stratégie de contenu de Crème de la Crème. Intéressé par ses retours d’expérience sur le sujet, je lui ai proposé un café pour qu’il m’explique comment développer une audience. Il m’a alors donné un conseil contre-intuitif mais qui me parait très intéressant aujourd’hui. Dans une stratégie de contenu la majorité des gens passent 80% de leur temps à la production et 20% à la diffusion, alors qu’ils devraient faire le contraire !

Je pense que c’est un conseil qui est à la base de ce que nous essayons de construire aujourd’hui. Chez Tribes, nous souhaitons développer une communauté pour développer du contenu et non l’inverse !

Notre travail sera plus de fédérer autour d’un projet commun, de veiller au bon SEO du site, à la diffusion des articles et à l’animation de la communauté que de rédiger des articles. Nous souhaitons laisser cela à nos contributeurs.

Faciliter la contribution

Beaucoup de start-ups françaises regorgent de managers et d’entrepreneurs qui ont des centaines de choses à raconter. Malheureusement, par manque de temps, de motivation et de raisons, ils ne prennent juste pas le temps de le faire.

C’est une situation qui évolue cependant rapidement. En effet, l’importance de la marque employeur d’une start-up pour attirer les talents et les tendances de fonds du « personnal branding » amènent de plus en plus d’entrepreneurs à prendre la parole que ce soit en vidéo (Les Mutants), en podcast ou à l’écrit (Medium).

Nous avons donc essayé d’imaginer un Média qui retirerait au maxium les freins des éventuels contributeurs. Tribes est un média en français (plus facile d’écrire pour certains), dont les articles sont sélectionnés et mis en valeur.

Nous avons ainsi mis en place un Trello, qui référence les sujets qui nous paraissent intéressants et à potentiel (d’après Buzzsumo 😇). Chaque contributeur peut donc sélectionner un sujet qui l’intéresse, lire les sources que nous y avons attachées, échanger avec d’autres membres de la communauté et déplacer l’article dans le Trello au fur et à mesure de sa rédaction, jusqu’à publication. Les contributeurs ont ensuite accès au back-office de notre WordPress et peuvent suivent les recommandations SEO que nous leur proposons en lisant nos guidelines, en rédigeant une méta-description ou encore en réduisant l’url pour optimiser son référencement.

Des Tribes par métier

Il existe des milliers de manières d’organiser du contenu dans un média et c’est selon nous un des aspects les plus stratégiques de ce projet.

En lien avec la notion de « spécialisation » dont nous parlions en première partie, nous avons donc décidé de structurer notre contenu par métier : les Tribes. Nous avons alors défini 8 Tribes, qui sont autant de sous-communautés d’intérêts communs. Chaque contributeur est donc associé à une ou plusieurs Tribes qui vont dépendre à la fois de son poste, de ses intérêts et de son domaine d’expertise.

A terme, nous espérons créer des groupes d’échanges et de partages de bonnes pratiques au sein de chaque Tribe. Il pourra s’agir de newsletters mensuelles, de Slack spécialisés ou encore d’évènements ou réunions informelles. N’ayant pas forcément le temps d’animer chacune de ces Tribes nous sommes d’ailleurs à la recherche de personnes susceptibles de vouloir les animer bénévolement pour créer à termes de vraies communautés et espaces d’échanges.

Unique Selling Proposition (USP)

Un article complet pourrait porter sur comment bien définir une USP ! Ne m’y connaissant pas assez sur le sujet, je préfère laisser ce sujet ouvert à contribution 🙂

Avant de définir notre proposition de valeur, nous avons tout d’abord travaillé sur les notions qu’elle devait comprendre. Nous nous sommes alors accordés sur les 3 éléments suivants :

  • Formation (contenu, stratégie, conseils…)
  • Communauté (échanges, partages, retours d’expérience…)
  • Excellence (succès, performance, entrepreneurs, ambition…)

Nous avons ensuite cherché une « tagline ». Celle-ci a enfin été complétée par une courte phrase qui répond et détaille la raison d’être de notre projet. C’est un exercice difficile car il faut à la fois donner envie, être clair et faire comprendre l’intérêt du projet. Après en avoir rédigé une dizaine (et beaucoup débattu) nous en avons sélectionné quelques-unes pour finalement nous arrêter sur celle ci :

Tribes – Passez au niveau supérieur
Accédez aux conseils des meilleures startups et adoptez leurs stratégies pour exceller dans votre métier

Ce projet vous parle ?

Le projet Tribes n’a que trois semaines, et nous y avons consacré tous nos week-ends de confinement, mais nous sommes extrêmement motivés ! Nous cherchons un maximum de personnes pour y contribuer et le faire connaitre ! N’hésitez donc pas à nous contacter en suivant ce lien ou a nous envoyer votre candidature de contributeur par ici !

4 comments
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like